top of page

Yves Wellens

WELLENS

Frère-de-la-côte

Yves Wellens publie régulièrement depuis quasiment trente ans: prose (Le cas de figure, 1995 et 2014 pour l’édition dans une collection patrimoniale), contes (Contes des jours d’imagination, 1996), récits groupé en une unité de lieu (Incisions locales, 2002) ou consacré à une part de son enfance (Vert bouteille, 2014), nouvelles, romans (Épreuve d’artiste, sur le peintre Stéphane Mandelbaum, 2011; Cette vieille histoire, 2018), articles, préfaces et postfaces, contributions à des revues littéraires, à des ouvrages collectifs et à des catalogues d’exposition, dramaturgies pour une structure de théâtre (Théâtre et Réconciliation), correspondance: plus qu’une panoplie, un éventail.

Il s’est attaché, dans deux recueils de nouvelles (D’outre-Belgique, 2007; Zones classées, 2018, dans la collection Belgiques), à traiter et à explorer “la disparition de la Belgique” en tant que thème littéraire, propre à vérifier une série d’anticipations.

Il a été, et est, un collaborateur assidu de la revue Marginales, depuis sa reprise en 1998.

bottom of page