top of page

Geneviève Genicot

GENICOT

La rose des vents

Geneviève Eva Genicot écrit, lit, cherche et voyage — ce qui peut-être revient au même.

Ce qu’elle fait de mieux, c’est mettre les mots dans l’ordre qui convient. S’intéressant à l’endroit, réel où rêvé, où se rencontrent des êtres qui n’avaient pas rendez-vous, elle a proposé les fictions Canicule chez MaelstrÖm, Sushi bar chez F de Phosphène, ainsi que des nouvelles dans Marginales. Ses poèmes explorent avec musicalité des sensations contemporaines où l’urbanité le dispute à la nature (en livres d’artistes et dans la Revue des Archers, Bacchanales, Voix d’encre, Papier machine… ou sous la forme de vidéopoèmes sur Youtube). Elle a composé des partitions dramaturgiques pour la compagnie Arts nomades. Elle performe ses textes en français, anglais, espagnol, seule ou avec le collectif de poétesses On se revoit très vite.

Romaniste et docteure en sciences politiques, elle a enseigné avec joie les sciences sociales et des disciplines littéraires à l’université. Elle propose aujourd’hui des ateliers d’écriture, pour développer l’imaginaire ou renforcer des compétences techniques.

Calligraphe amatrice, elle a aussi illustré et accompagné l’écriture de deux livres de Cathy Ko chez Gros textes, dont Maîtresse Poet Poet, prix de poésie jeunesse Joël Sadeler.


Photo © Arbresha Nushi

bottom of page