top of page

Bérengère Deprez

DEPREZ

L'hauturière

Écrire? Pour transmettre à tout hasard quelque chose d’approximatif à quelqu’un d’incertain…

Née par hasard à Schaerbeek (Bruxelles) le 17 décembre 1960, Bérengère Deprez vit aujourd’hui entre le Brabant wallon et la Normandie (Seine-Maritime). Études de lettres, puis de journalisme. Le but est de techniciser son écriture, qu’elle juge trop littéraire, “pour arriver à se servir de sa langue maternelle comme un ingénieur se sert des mathématiques”. Éditrice scientifique (Presses universitaires de Louvain) et littéraire (Quadrature), elle est romancière (Le livre des deuils, Kilomètre 7, Le sablier du jour) et nouvelliste (Le vent syrien, Derrière moi) mais aussi essayiste spécialiste de l’œuvre de Marguerite Yourcenar (Du nageur à la vague, Marguerite Yourcenar et les États-Unis).

En résidence d’écrivain à l’Academia Belgica de Rome, recluse en plein hiver dans une maison isolée à la frontière sud du Québec, réfugiée dans un monastère cistercien, rivée à son Mac portable dans le minuscule appartement d’une station de sports d’hiver où elle n’est “pas venue pour skier”, Bérengère Deprez vit ses moments d’écriture comme on aime à le dire des stages de langue: en “immersion totale”. Tous ses projets tournent autour du livre.

bottom of page